Il n'y a que MAIL qui m'aille

vendredi 31 mars 2006

Trop de boulot

Une journée meeting selon les américains : réunion de 8h à 20h dans la même salle, discussion avec lunch entre les dents, et pour aller à la pause pipi, il faut passer devant le projo, quelle discretion! Trois jours le cul sur une chaise à bouffer des petits gateaux et boire du café, c'est pas bon pour la santé :(

Week end à Amneville

Tout est écrit sur le blog de Sophie ;) Quand j'aurais le temps, je mettrais les photos des ours polaires et autres droles de bêtes en galerie.

jeudi 23 mars 2006

On m'aurait menti

Dédé m'a dit que le judo n'était pas un sport dangereux...

Bilan après six mois de pratique dont trois intensifs : des bleus, des dermabrasions, des ampoules, un ongle retourné, une cheville foulée, et le must : mon épaule a cédée hier! Faut dire que c'était pas du judo. La fille (6ans de ju-jitsu et aucune notion des règles du judo) m'a fait une joli clef d'épaule. Comme une bourine, un coup sec, pas le temps de taper, même pas le temps de comprendre qu'elle me chopait le bras, il y eu un gros crac. C'est totalement interdit au judo je précise. Bon finalement, quelques ligaments étirés, une tendinopathie du trapèze selon le docteur et au moins 10 jours de repos. C'est du joli.

J'espère que l'épaule s'en remettra, je prefère ne pas avoir de strap pour ce week end prévu aquatique, j'espère surtout ne pas avoir de séquelles du judo. Déjà que les neurones en prennent un coup à chaque chute.

Week end avec Dédé

Le week end du 17 mars Delphine m'a fait le plaisir de me rendre une petite visite à Strasbourg. Initialement pour voir la compet des quatres saisons, finalement non ;) Je suis allée à la compet quand même, moi! C'était nul, le niveau pfff, j'aurais peut être gagner si j'avais pu participer... J'ai quand même entretenu ma reputation au SUC en faisant un massage destressant du dos à Philippe le coatch, le vieux était stressé ;) Gilbert passait son UV d'arbitrage, on s'est bien foutu de sa gueule hihihi

Puis Dédé est venue. La SNCF a su être à la hauteur de sa réputation : retard à l'aller et au retour! Le samedi fut sportif aussi. Muscu, Philippe (le vieux toujours, le jeune était au ski) a pu voir Dédé dont je lui avait tant parlé la veille, à son grand désespoir. Deuxième dan dédé, tout le monde l'a su. Eric n'était pas là, dommage, elle aurait surement confirmé le charme que je lui trouve. Puis petite ballade strasbourgeoise, petit détour aux halles pour survivre le week end. Soirée I (heart) Huckabees (dédé l'avait jamais vu). Dimanche le secret de brokeback mountain, que d'émotion :'(

Voilà, week end trop court, comme tous les week end sympa :(

samedi 11 mars 2006

Plan grippe aviaire ou le loft vu par l'ICS

L'alsace est au niveau d'urgence 3 pour la grippe aviaire, comme toute la France il me semble. C'est-à-dire que des oiseaux migrateurs provenant d'Afrique et potentiellement contaminés font étape dans la région.

Un plan grippe aviaire a été demandé à l'ICS pour les niveaux supérieurs. Concretement, si un oiseau mort est retrouvé à proximité, il y aura des contrôles de police pour éviter les déplacements de volatiles. Heureusement, nous faisons des souris transgéniques et pas des poulets transgéniques!
Mais quelles précautions particulières prendra l'ICS? Rien qui ne me concerne ... jusqu'à un certain niveau.
En cas de pandémie, 12 volontaires devront rester 24h/24 pour nourrir et s'occuper des souris, cela pour éviter les aller et venus, les autres seront au chômage technique. Un appel au volontariat a d'ores et déjà été lancé. Xavier, le nouveau qui remplace Manousos (un biologiste que j'aimais bien et avec qui j'ai eu beaucoup d'interaction :p), s'est proposé. Le fait est intéressant pour moi, non pas que j'espère conclure lors d'une loft-partie en cas de pandémie, mais ce charmant jeune homme (la trentaine, plutôt beau garçon et intelligent) ne doit pas avoir beaucoup d'attaches ni responsabilités familiales! ;)
Les niveaux ne sont pas encore bien défini, ou n'ont pas été communiqué à la pauvre informaticienne que je suis, mais on nous a prévenu qu'il n'est pas exclu d'euthanasier toute ou partie des souris (au nombre de 40.000!) au-delà d'un certain seuil, ce qui signifierait l'arrêt définitif de l'activité. Jo me parlait de chercher du boulot ailleurs...