Il n'y a que MAIL qui m'aille

jeudi 29 juin 2006

Nostalgie quand tu nous gagnes

C'était la fête du cinéma, j'en ai profité pour revoir CRAZY, le film que Jo m'avait déjà donné en DVD (le chanceux, il était à Montréal cet été :'(
Et j'ai craqué, completement en manque, j'ai regardé les invasions barbares pour la 4ème fois, j'ai cherché quelques expressions :
Le petit extrait de Linda (Jo si tu as encore le son :p envoie!!!)
j'aimerais ben mieux rester assise sur mon steak à (l)a maison devant un vidéo avec une poutine pis une liqueur que de me ramasser dans un trou à me faire crouser par un raisin de la pire espèce qui me collerait comme une mouche à marde toute l'estifi de veillée. Mais qu'est-ce c'est que tu veux ça a de l'air que je pogne qu'avec des colons pas de classe qui ont même pas assez de bacon pour me payer un drink qui a de l'allure. Pis de toutes façons tout ce qu'ils veulent les calik d'épais c'est de faire des cochonneries avec moi sur la banquette toute décalissée d' leu' vieille minoune de BS

Et bien sur les caribous

lundi 19 juin 2006

Nouveau PC au boulot

En plus de mon augmentation, j'ai eu le droit à un nouveau PC. Laurent et Guillaume aussi d'ailleurs. Pentium 4 3.2 GHz pour tous, avec écran LCD NEC 19"
Trop bien. Sauf que maintenant faut tout réinstaller sur les postes. Le serveur de developpement ... pff prise de tête la config d'Apache.

Du coup j'en ai profité pour changer l'orientation de mon écran pour être bien en face, et pour que les nombreux passages dans le couloirs ne voient plus directement mon écran ;)

vendredi 16 juin 2006

Un dimanche à Colmar

Un petit resto "Djerba la douce" à Colmar avec Cédric, Hélène, Céline, Juliane et Ludo.

C'était super sympa :D Déjà, le resto était super bon, (j'ai pris une tajine d'agneau aux amandes et pruneaux) et le serveur sifflait comme un oiseau sur des rythmes maghrébins. J'avais trop envie de danser comme d'hab. Le monsieur à la fin m'a dit "merci MADAME"??!! Pfff là je réalise que dans trois ans, j'aurais trente ans :'(

Ensuite on s'est baladé dans Colmar, la petite venise, les maisons à colombage. Pour moi, ce n'est pas une découverte mais cela me rappelle que ma petite ville est bien agréable. Retour à Strasbourg pour travailler le lendemain, Lundi de Pentecote, les autres ont plus de chance et pourront encore flaner.

Heureuse au jeu

Je joue depuis un an sur prizee.com à des petits jeux à gratter. Aujourd'hui j'ai gagné par tirage au sort un chèque de 10€ !!! Il me reste encore 60€ dans ma caqnotte, je pourrais bientôt essayer de gagner le chèque de 100€, l'espoir fait vivre ;)

lundi 12 juin 2006

La Trilogie des Fourmis, Bernard Werber

Nous ne sommes pas seuls sur Terre.
A côté de nous, à nos pieds, entre nos maisons, vit une autre civilisation.
Les fourmis.
Elles étaient sur Terre bien avant nous. Il y a plus de 100 millions d'années, alors que nos plus lointains ancêtres ne sont apparus qu'il y a 3 millions d'années.
Elles ont su au cours des siècles, développer leur propre technologie, leur propre agriculture, leur propre politique. Mais nous les méprisons juste à cause de leur taille.
Un savant génial, le professeur Edmond Wells, a décidé enfin de susciter la rencontre. Le dialogue peut commencer malgré les méfiances et les peurs.
Avec le souffle d'une saga aux décors d'autant plus hallucinants qu'ils sont vrais, avec la complexité d'un monde d'autant plus extraordinaire qu'il existe réellement à côté de nous, nous sommes emportés dans les aventures de la fourmis 103 683e. La Trilogie des Fourmis va nous faire découvrir les 3 "C" nécessaires à la rencontre avec toute civilisation étrangère :

  • Premier volume (Les Fourmis) : le Contact;
  • Deuxième volume (Le Jour des Fourmis) : la Confrontation;
  • Troisième volume (La Révolution des Fourmis) : la Coopération;

Mais bien au-delà du thème de la découverte de ces insectes étonnants, Bernard Werber nous invite à une réflexion philosophique sur la place de l'Homme sur Terre, sur sa capacité à comprendre ce qui lui est différent, et à se comprendre lui-même...

Le quatrième de couverture donne le ton. Moi ce que j'ai adoré, c'est la description du monde humain ("monde des Doigts") vu par une fourmi.

C'est quoi des "films pornographiques"? demande 16e.
103e explique que les Doigts accordent beaucoup d'importance à leur copulation. Ils filment les meilleurs copulateurs pour les donner en exemple aux mauvais copulateurs.
Et qu'est ce qu'on voit dans les films pornographiques?
103e n'a pas tout compris, mais en général, il y a une femelle doigte qui arrive et qui mange le sexe du mâle. Puis ils s'emboîtent parfois à plusieurs comme les punaises des lits.
Ils ne copulent pas en planant les ailes déployées? demande 9e.
Non, 103e affirme que les Doigts copulent au sol, en se roulant comme des limaces. D'ailleurs, le plus souvent ils bavent comme des limaces.

Voilà un des extraits qui m'a fait le plus rire, dans le tram :D Le Troisième volume est très decevant par rapport à la qualité des deux premiers. Dommage

jeudi 8 juin 2006

CDI, je dis OUI

Ca y est, j'ai signé mon CDI, ou tout comme : un "avenant au contrat de travail à durée déterminée" qui dit "le contrat de travail à durée déterminée conclu en date du 12 septembre 2005 est transformé en contrat à durée indéterminé. Cet avenant n'entraîne pas de modification des autres clauses de votre contrat de travail".

Officieusement, je suis aussi augmentée. Je monte de deux échelons soit 25% de mon salaire en plus. Me voilà donc rentrée dans le train train quotidien. Petit Bémol, si la boîte n'arrive pas à reconduire son contrat avec notre gros client américain, je serais la première à sauter. Mais j'ai encore au moins un an de vie tranquille.